Frères et Soeurs




 La Congrégation religieuse des Frères Missionnaires des Campagnes a été fondée en 1943 par le Père Michel Épagneul, alors dominicain, et la Congrégation des  Sœurs des Campagnes par Ghislaine Aubé, en 1947.
Nées à la même époque dans le même terroir de la Brie, nos deux familles religieuses sont autonomes mais travaillent dans le même esprit et en étroite collaboration à la même mission confiée à l’Église.
Fidèle à l’intuition du départ, nous restons en effet persuadés qu’au milieu des transformations de la société, le monde rural à toujours besoin d’hommes et de femmes qui l’aiment et qui lui consacrent leur vie pour y être témoins de l’Évangile.

UNE VIE EN COMMUNAUTÉ
Frères ordonnés et Frères Laïcs, Sœurs, nous voulons vivre en communautés fraternelles de disciples de Jésus. Par amour pour lui, nous mettons tout en commun : argent, biens, joies, peines, travail, charge de la mission. Les prieurés de Frères et les prieurés de Sœurs comptent en général quatre ou cinq membres.
L’office et l’Eucharistie, la méditation de la Parole de Dieu sont au centre de nos vies : chaque jour, nous prions en nous associant à la prière de l’Église, avec et au nom de nos frères ruraux.

LA COMMUNION : Laïcs, sœurs, Frères missionnaires des Campagnes
Depuis quelques années, des laïcs qui partagent la même approche de la vie en Église et la même sensibilité missionnaire constituent avec nous une « communion » dans le but de mettre en commun prière, recherches et fraternité.

TÉMOINS DE L’ÉVANGILE AU MILIEU DES RURAUX
La conviction que l’Esprit de Dieu chemine au cœur de tout ce qui façonne notre monde nous pousse à « faire corps » avec les populations rurales, en partageant leur vie de travail, en favorisant les contacts simples de la vie quotidienne, en participant aux activités locales, avec une attention particulière aux plus pauvres, aux plus éloignés de la foi. Avec d’autres, nous travaillons à susciter et à animer des communautés de foi vivantes, priantes et missionnaires, tout en gardant le souci de rejoindre ceux qui sont aux frontières de l’Église.

EN FRANCE ET AU-DELÀ DES FRONTIÈRES
Jusqu’à la fin des années 1960, nous sommes restés implantés sur le territoire français. Des appels venus de divers horizons nous ont amenés à fonder des prieurés en Afrique : au Togo, au Burkina Faso, au Bénin et deux communautés de Frères au Brésil dans la région du Nord Est. Au Portugal, des communautés de Sœurs et de Frères ont vécu pendant trente années, leur présence se continue avec des laïcs en Communion.

Site officiel de nos deux familles : France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s